Dans l’immédiat
, on peut améliorer le certificat en fournissant la preuve au certificateur des travaux d’amélioration effectués :

  • bonne isolation des parois,
  • installation d’une nouvelle chaudière,
  • nouveaux châssis.

Sans preuve et sans constatation sur place, le mur, le plafond, le plancher serontconsidérés comme non isolé; cela aggravera le certificat…

Comme preuve sont acceptés : factures précises, photos localisables, dossier d’architecte signé, dossier complet de primes, …

Pour faciliter le travail du certificateur, fournir un plan de l’habitation est toujours une bonne idée.

Si on a le temps et le budget, pour améliorer la performance énergétique (PEB) de mon bien immobilier, on peut :

  • Isoler la toiture
  • Isoler les murs les plus exposés
  • Renouveler la chaudière et/ou le chauffe-eau
  • Changer les châssis

Ne pas oublier de conserver les factures, de faire photos des travaux (photos localisables, c’est-à-dire où l’on peut reconnaître les lieux)

Catégories : Certificat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.