A moins d’être climato-sceptique, nous sommes tous d’accord qu’il faut enrayer absolument le réchauffement climatique. 

Nous trouvons bien timides les engagements de nos gouvernements lors des grandes conférences climatiques : le protocole de Kyoto en 1997 et plus récemment la COP21 à Paris en 2015, COP22 à Marrakech en 2016.  ET pourtant… Ces obligations prises par l’Union Européenne ont été synthétisées dans le cadre pour le climat et l’énergie à l’horizon 2030 et se sont concrétisées en directives.  Qui ensuite ont été coulées en décrets de la Région wallonne. Il a fallu au départ des objectifs ambitieux, soutenus par l’opinion publique, puis quelques années, des phases transitoires.

Ces obligations sont donc notre contribution individuelle à l’effort collectif pour conserver un environnement vivable pour tous sur notre planète.

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.